Études balkaniques http://etudesbalkaniques.revues.org Revue fondée en 1994 par l’Association Pierre Belon. Consacrée aux recherches interdisciplinaires sur les mondes hellénique et balkanique. Périodicité annuelle. L’Autre des non-juifs …et des juifs : les romaniotes Parmi la population juive de Grèce, on ignore souvent la présence importante à certains endroits de juifs romaniotes, c’est-à-dire de juifs ni ashkénazes, ni sépharades, implantés là depuis l’Antiquité, de langue maternelle grecque, ayant développé un rite religieux particulier. Iôannina, Arta, Prévéza, Volos et Chalkis étaient d’importantes communautés romaniotes, aujourd’hui disparues ou presque exsangues et en contact avec les juifs sépharades, très majoritaires dans cette population, elle-même presque effacée de la Grèce contemporaine depuis les assassinats et déportations commise par le IIIe Reich. Le terrain anthropologique particulièrement difficile amène à de longues approches ainsi que de nombreux voyages qui mènent également vers Israël où une population romaniote apparentée mais ayant survécu en Albanie réside actuellement. L’altérité des romaniotes est ainsi difficile à restituer. Elle s’articulait par la religion vis-à-vis d’un environnement grec-orthodoxe aux réactions...

]]>
Marie-Élisabeth Handman http://etudesbalkaniques.revues.org/139 2014-03-14
À propos de certains temples calvinistes des Hongrois de Transylvanie Sous un titre trompeur, l’auteur passe en revue le patrimoine religieux de la Transylvanie (dont il dépasse parfois les actuelles frontières roumaines), toutes nationalités confondues. Ainsi, il signale des similarités stylistiques existant entre les constructions appartenant aux différents rites, catholiques, réformés et orthodoxes (y compris les grecs-catholiques).

]]>
Claude Karnouuh http://etudesbalkaniques.revues.org/100 2014-03-14
La communauté grecque orthodoxe de l’Empire ottoman et la culture physique. Réactions et application graduelle Cette communication a pour objet la localisation et l’approche critique des discours qui mettent en évidence le mérite de la culture physique dans le système éducatif grec et dans le réseau scolaire de la communauté grecque orthodoxe de l’Empire ottoman durant la période 1880-1920. Plus précisément, je m’intéresse à l’étude de la structuration et de la corrélation sociale des pratiques discursives qui régissent, donnent un sens et organisent les conceptions et l’argumentation de l’intelligentsia ecclésiastique sur l’éventuelle nécessité de la culture physique dans l’éducation et sur les usages les plus appropriés de l’exercice corporel. En même temps je m’efforcerai de montrer les résistances qu’oppose le mécanisme ecclésiastique à l’entrée de la leçon de la Culture physique dans l’enseignement, mais aussi son application graduelle et sélective dans les formations socio-culturelles, que fait apparaître l’époque nouvelle.

]]>
Georges Kokkinos http://etudesbalkaniques.revues.org/169 2014-03-14
La fin de la société ottomane polyethnique dans les récits en grec La société grecque contemporaine reste marquée par la destruction du monde grec-orthodoxe de l’Empire ottoman tardif à la suite de la guerre gréco-turque de 1919-1922. Ce monde orthodoxe ottoman, prolongement fantasmatique d’une nation hellénique à l’histoire si multiforme, en reformulation constante depuis les Lumières grecques, aux confins géographiques bien indéterminés, disparaît dans la violence des armes, des exactions contre les populations restées sur place puis par l’inhumanité d’un traité international qui échange des habitants indésirables entre deux États qui se déclarent propriétaires légitimes de ces individus à déplacer. La vivacité de cette histoire est perceptible dans, au moins, deux types de source narrative en langue grecque : les Archives de la Tradition Orale du Centre d’Études d’Asie Mineure et les autobiographies, plus ou moins mises en forme et ancrées dans le champ littéraire, de nombreux auteurs originaires d’Anatolie dont certains déterminent le canon cul...

]]>
Hervé Georgelin http://etudesbalkaniques.revues.org/336 2014-03-14
Les Jeux Olympiques de 1896 : réflexions sur une renaissance Cet article retrace la naissance et l’évolution du mouvement olympique moderne jusqu’aux premiers jeux de1896, en se concentrant sur la vie du baron de Coubertin et de la création du Comité olympique. Il rappelle les difficultés liées à la tenue des premiers Jeux olympiques à Athènes ainsi que le contexte grec de l’époque, l’enthousiasme suscité par les JO et les espérances qui y avaient été placées. Il termine sur un intéressant appendice iconographique fait de caricatures grecques de l’époque autour des Jeux.

]]>
Françoise Étienne Roland Étienne http://etudesbalkaniques.revues.org/167 2014-03-14
L’attitude de la science et de la pratique juridique envers le droit byzantin dans la Grèce du xixe siècle L’article retrace d’abord la fascination qu’a exercée le droit byzantin sur les législateurs de l’État grec naissant, puis les nombreux débats sur la nature et l’inspiration du droit dont le pays devait se doter. Entre unification nationale, adaptation à l’esprit du temps et enfin simplification pratique, ce fut finalement le pandectisme, c’est-à-dire le courant favorable au droit justinien du Digeste et des Basiliques, qui a triomphé à partir des années 1860, au détriment en particulier de l’Hexabiblos.

]]>
Spyros N. Troïanos http://etudesbalkaniques.revues.org/343 2014-03-14
Constitutum debiti alieni au xviie siècle. Une sentence du patriarche Kallinikos II Après la conquête ottomane, le droit byzantin a continué à être appliqué dans les affaires dites de droit privé par les tribunaux ecclésiastiques. Dès cette époque, cependant, ce droit d’origine romaine était en partie désuet et demandait de nombreuses adaptations. Une sentence de Kallinikos II en 1694 concernant une affaire d’usure montre ainsi comment on trouvait, comprenait et appliquait une règle juridique romaine qui avait perdu sa fonction pratique dès le VIe s.

]]>
Elefthéria Papagianni http://etudesbalkaniques.revues.org/315 2014-03-13
La nationalité en musique : la « slovénité » de la musique slovène et son domaine Plus que les frontières politiques institutionnalisées ou la création d’institutions musicales, ce sont les processus de définition du national en musique qui donnent forme au paysage musical slovène. Ce caractère propre se situe à la croisée de l’universalisme, de l’individualisme et d’une identité locale. Partant donc de quatre définitions de ce qu’est une nation, l’auteur s’efforce, par un exposé aussi historique qu’analytique, de définir le national dans la musique de Slovénie, en accordant une place particulière aux développements qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale.

]]>
Léon Stefanija http://etudesbalkaniques.revues.org/256 2014-03-13
Les Pomaques de Thrace grecque et leurs choix langagiers Par une approche anthropologique dynamique, on peut tenter d’approcher la population pomaque de Grèce, quelques 40 000 personnes au plus, de langue maternelle slave et de religion musulmane, et la façon dont se groupe devait et voulait se situer dans son contexte social et culturel et au-delà économique et politique, dans les années 1990. La présente étude se concentre sur les choix langagiers de ce groupe dans la vie quotidienne alors que les propagandes nationalistes désirent toutes s’approprier le groupe et que son existence institutionnelle est bornée par le traité de Lausanne de 1923 qui de facto tend à le turciser, en la passant simplement sous silence. La ségrégation spatiale subie au moyen d’une ligne de démarcation militaire interne à la Thrace grecque, démantelée dans les années 1990, a eu pour effet la marginalisation de la région pomaque dans une ruralité sans perspective et encourager la migration vers les villes. A Xanthi et Komotini, les nouveaux citadins se sont agré...

]]>
Katerina Markou http://etudesbalkaniques.revues.org/129 2014-03-13
Les espaces publics et la vie publique à Belgrade au XVIIIe et au XIXe siècle et leur transformation au XXe siècle Panorama historique sur l’urbanisme de Belgrade depuis le XVIe siècle.

]]>
Mirjana Roter Blagojević Ana Radivojević http://etudesbalkaniques.revues.org/240 2010-04-01