Navigation – Plan du site

Unity and Diversity of Folk Cultures of Southeastern Europe Until the Late 19th Century

Unité et diversité des cultures populaires du Sud-est européen jusqu’à la fin du XIXe siècle
Dragoslav Antonijević
p. 39-57

Résumés

Dans cet essai théorique, l’auteur pose d’abord que culture populaire et culture de l’élite (individualiste) ne sont pas opposées mais complémentaires. Il fait état des éléments qui ont poussé à la diversification des cultures populaires : climat, activités agricoles, et surtout l’arrivée des Ottomans qui a fait entrer les villes dans la sphère de la culture levantine, alors que les campagnes régressaient dans la culture patriarcale propre aux Balkans. Les éléments communs sont cependant nombreux et ont résisté à cette scission : folklore (habillement, danse du rond, fêtes de l’année), rites et croyances autour de la mort, fonds byzantin.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dragoslav Antonijević, « Unity and Diversity of Folk Cultures of Southeastern Europe Until the Late 19th Century », Études balkaniques, 3, 1996, 39-57.

Référence électronique

Dragoslav Antonijević, « Unity and Diversity of Folk Cultures of Southeastern Europe Until the Late 19th Century », Études balkaniques [En ligne], 3 | 1996, mis en ligne le 08 avril 2009, consulté le 26 mai 2017. URL : http://etudesbalkaniques.revues.org/380

Haut de page

Auteur

Dragoslav Antonijević

Insitute for Balkan Studies, Belgrade

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org