Navigation – Plan du site

La Chronique de Léontios Machéras. Historicité et identité nationale

Angèle Nikolaou-Konnari

Résumé

La principale œuvre historique composée au xve siècle en langue vernaculaire s’inscrit dans un large processus d’acculturation culturelle entre Francs et Grecs dans le royaume des Lusignan. Combinant les caractères de la chronique à ceux du récit historique, le texte partage des traits avec l’historiographie byzantine ou franque ; il dévoile les intentions idéologiques d’un auteur faisant l’apologie du Prince idéal, défendant l’idée d’une histoire « nationale » ancrée dans l’orthodoxie byzantine et la loyauté monarchique afin de maintenir son indépendance politique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Angèle Nikolaou-Konnari, « La Chronique de Léontios Machéras. Historicité et identité nationale », Études balkaniques, 5, 1998, 55-80.

Référence électronique

Angèle Nikolaou-Konnari, « La Chronique de Léontios Machéras. Historicité et identité nationale », Études balkaniques [En ligne], 5 | 1998, mis en ligne le 03 décembre 2008, consulté le 23 avril 2017. URL : http://etudesbalkaniques.revues.org/209

Haut de page

Auteur

Angèle Nikolaou-Konnari

Université de Chypre

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org