Navigation – Plan du site

Les apélates : bandits, soldats, héros. De la réalité à la légende

Apelates: Bandits, Soldiers, Heroes. From Reality to Legend
Lisa Bénou
p. 27-36

Résumés

L’auteur émet des hypothèses sur la trajectoire historique du groupe des apélates. Leur origine remonterait à la fin du IVe s. : ce sont probablement des groupes de Goths venus s’installer dans les marches orientales dépeuplées de l’Empire. Encore nomades, ils vivaient d’élevage et de brigandage. Le Code de Justinien montre ensuite qu’ils existent dans le cadre social de l’Empire comme voleurs de bêtes ; mais c’est au Xe s. qu’ils acquièrent un véritable statut social : ces brigands servent de surcroît comme bandes militaires irrégulières pour la défense des frontières, probablement face aux invasions arabes un peu antérieures. En même temps qu’ils s’insèrent définitivement dans la société byzantine, leur légende commence à poindre dans les vies de leurs saints patrons et dans le cycle épique de Digénis, où ils apparaissent comme des figures ambivalentes, à la fois amis et ennemis du héros. Simultanément, les sources historiques ne parlent plus d’eux ; ils sont probablement remplacés par d’autres groupes marginaux de bandits.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lisa Bénou, « Les apélates : bandits, soldats, héros. De la réalité à la légende », Études balkaniques, 7, 2000, 27-36.

Référence électronique

Lisa Bénou, « Les apélates : bandits, soldats, héros. De la réalité à la légende », Études balkaniques [En ligne], 7 | 2000, mis en ligne le 08 avril 2009, consulté le 28 juin 2017. URL : http://etudesbalkaniques.revues.org/200

Haut de page

Auteur

Lisa Bénou

E.H.E.S.S.-Paris / Centre Pierre Belon

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org