Navigation – Plan du site

La littérature autochtone (hagiographique et historiographique) en Bulgarie médiévale

Indigenous Literature (Hagiographical and Historiographical) in Medieval Bulgaria
Borislav Georgiev
p. 19-44

Résumés

La littérature bulgare, qui occupe une place de choix parmi les littératures sud-slaves, doit son épanouissement à sa proximité avec Constantinople et à l’impact de l’initiative ecclésiale et littéraire de Cyrille et Méthode. Elle se caractérise par une grande abondance de textes ecclésiastiques et surtout hagiographiques et peut se diviser en trois périodes : au début, l’hagiographie vieux-slave de la fin du IXe s. au Xe s., liée à Cyrille et Méthode et leurs premiers disciples ; lui succède une deuxième époque caractérisée par l’épanouissement de l’hagiographie anachorétique correspondant au temps du deuxième royaume bulgare, du XIe s. à la fin du XIVe s. Enfin, on trouve l’âge d’or de l’hagiographie bulgare à la fin du XIVe s., liée au personnage du patriarche Euthyme de Tarnovo.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Borislav Georgiev, « La littérature autochtone (hagiographique et historiographique) en Bulgarie médiévale », Études balkaniques, 4, 1997, 19-44.

Référence électronique

Borislav Georgiev, « La littérature autochtone (hagiographique et historiographique) en Bulgarie médiévale », Études balkaniques [En ligne], 4 | 1997, mis en ligne le 08 avril 2009, consulté le 23 avril 2017. URL : http://etudesbalkaniques.revues.org/148

Haut de page

Auteur

Borislav Georgiev

E.H.E.S.S.-P.R.I. Pierre Belon

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org