Navigation – Plan du site

Résumés

La péninsule balkanique a été depuis la plus haute Antiquité une zone de transition, de rencontre et de confrontation entre les grands ensembles politiques et culturels qui s’y sont succédé. À ce sujet, la réception du patrimoine byzantin a joué un rôle de ciment culturel, notamment lorsqu’à l’arrivée du pouvoir ottoman et à la disparition des entités politiques chrétiennes dans les Balkans, l’Église orthodoxe s’est trouvée seule et confirmée dans son rôle de maintien de la cohésion des populations chrétiennes en tant que gardienne de la tradition romano-byzantine. C’est dans un constant dialogue avec le legs de cet héritage approprié qui s’est opéré par des médiateurs locaux que ces communautés dispersées ont engendré des cultures populaires locales, dont les recherches de ce volume voudraient entreprendre l’étude comparative.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Boško Bojović, « Introduction », Études balkaniques, 4, 1997, 5-16.

Référence électronique

Boško Bojović, « Introduction », Études balkaniques [En ligne], 4 | 1997, mis en ligne le 08 avril 2009, consulté le 22 juillet 2017. URL : http://etudesbalkaniques.revues.org/146

Haut de page

Auteur

Boško Bojović

E.H.E.S.S.-P.R.I. Pierre Belon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org